FAQ


Voici des réponses à ces questions parfois gênantes au sujet des ITS, de la santé sexuelle et des condoms. Si vous êtes préoccupé/e par votre santé sexuelle, parlez-en avec votre médecin.

 

QUESTIONS AU SUJET DES ITS

Qu’est-ce qu’une ITS ?

L’acronyme MTS signifie Maladie transmise sexuellement. Ces maladies sont parfois appelées Infections transmises sexuellement (ITS). Une ITS est toute infection qui est transmise par les liquides corporels durant la relation sexuelle vaginale, anale ou orale. Ces liquides incluent le sperme, les liquides vaginaux (l’humidité dans le vagin) et le sang. Un condom de latex agit comme barrière pour empêcher l’échange de ces liquides. Mais une ITS peut aussi être transmise par un contact avec la peau de la zone génitale ou anale si l’infection est présente. Elle peut aussi être transmise par contact à l’intérieur de la bouche.

 

Suis-je à risque de contracter une ITS ?

Si vous êtes sexuellement actif/ve vous pouvez être à risque de contracter une ITS. Souvenez-vous que lorsque vous faites l’amour avec quelqu’un, vous êtes potentiellement exposé/e aux ITS de tous les autres avec qui ils/elles ont fait l’amour avant vous.

 

Quelles sont les ITS courantes ?

Certaines ITS courantes sont infection VIH (SIDA), syphilis, gonorrhée, chlamydia, trichomonase, infection par le virus papillome humain (VPH), herpès génital et hépatite B. Bien que la plupart de ces ITS peuvent être traitées, plusieurs ne peuvent pas être guéries.

 

Quels sont certains symptômes courants des ITS ?

Certaines ITS n’ont aucun symptôme. D’autres apparaissent et disparaissent alors que l’infection demeure. Donc vous ne pouvez pas toujours vous fier à l’apparition de symptômes si vous êtes devenu/e infecté/e. Certains des symptômes courants qu’il faut connaître : douleur ou brûlure à la miction urinaire, éruptions, lésions, cloques, démangeaisons, écoulement inhabituel du pénis ou du vagin et douleur durant la relation sexuelle. Si vous pensez être infecté/e par une ITS, consultez un médecin ou un professionnel des soins de santé DÈS QUE POSSIBLE. Retarder le traitement peut faire empirer l’infection !

 

 

Que puis-je faire pour me protéger contre les ITS ?

La seule façon d’être protégé/e à 100 % contre les ITS et le VIH/SIDA est de s’abstenir de toute activité sexuelle. Si vous devez faire l’amour, l’utilisation correcte et constante de condoms de latex peut aider à vous protéger contre plusieurs ITS incluant le VIH/SIDA. Les condoms de latex aident aussi à diminuer le risque d’une grossesse non planifiée. Vous ne pouvez pas dire qu’une personne est infectée juste en la regardant. Même si vous êtes très près, votre partenaire ne sait peut-être pas qu’il a une ITS – ou il pourrait être trop gêné pour vous le dire. C’est à vous de vous protéger.

 

Les condoms de latex peuvent-ils me protéger contre les ITS et la grossesse ?

OUI. Les condoms de latex peuvent bloquer le passage des plus petits organismes et même des grosses particules comme les spermatozoïdes. Ils aident aussi à prévenir la plupart des ITS majeures. Quelques ITS comme l’herpès, le virus du papillome humaine (VPH) et la syphilis peuvent parfois infecter des endroits sur le corps qui ne sont pas protégés par les condoms. Si vous ou votre partenaire remarquez des lésions sur les zones génitales, vous ne devriez pas faire l’amour. Appelez votre médecin ou professionnel des soins pour un examen immédiatement.

 

Suis-je à risque de contracter le VIH/SIDA ?

Les jeunes sont particulièrement à risque ! Environ la moitié (50 %) de toutes les nouvelles infections VIH surviennent chez des personnes de moins de 25 ans. Des études démontrent qu’environ le tiers (33 %) de toutes les personnes atteintes de VIH/SIDA n’ont pas été testées, alors votre partenaire ne sait peut-être pas qu’il/elle est atteint.

 

QUESTIONS SUR L’UTILISATION DU CONDOM

 

Dois-je utiliser un condom pour le sexe anal ?

Vous devriez utiliser un condom pour tous les actes sexuels même le sexe anal. La peau dans le canal anal est très fragile et peux se déchirer. Les ITS peuvent facilement être transmises via le sexe anal. En fait le sexe anal est la forme d’activité sexuelle la plus à risque pour ce qui est de contracter le VIH/SIDA. Les condoms peuvent vous protéger durant le sexe anal. L’utilisation d’un lubrifiant à base d’eau ou de silicone aidera à diminuer le risque d’un bris du condom de latex. Cependant, un condom avec spermicide ne devrait pas être utilisé durant le sexe anal.

 

Comment conserver/ranger les condoms ?

Il faut conserver les condoms dans un endroit frais et sec. Les ranger près de la chaleur (dans le coffre à gants) peut les endommager, ils deviennent cassants ou collants et ne pas convenir.

 

Comment savoir qu’un condom est endommagé ?

Un emballage endommagé est une façon de savoir. Une autre façon est d’examiner le condom et de le palper avant de l’installer. Vous pouvez aussi le vérifier lorsqu’il est installé sur le pénis en érection. Un condom qui colle à lui-même, qui est collant ou cassant, n’a pas la même couleur partout ou qui est déchiré ou a des trous ne doit pas être utilisé. Dérouler le condom ou le remplir d’air ou d’eau pour le vérifier peut aussi l’endommager.

 

Les condoms devraient-ils être utilisé pour le sexe oral ?

OUI. Plusieurs croient erronément que le sexe oral est une façon de pratiquer un sexe sûr mais ça ne l’est pas. Les ITS peuvent être transmises durant le sexe oral. Pour être sûr, vous devriez utiliser un condom si le pénis touchera la bouche. Assurez-vous d’utiliser un condom étiqueté comme étant efficace contre les ITS. Si votre bouche touche l’extérieur ou l’intérieur du vagin (cunnilingus) ou de l’anus (anilingus) de votre partenaire, vous pouvez diminuer le risque de contracter une ITS en plaçant une barrière (parfois appelée « digue dentaire ») par-dessus le vagin ou l’anus.

 

À quoi sert un lubrifiant avec spermicide ?

Certains condoms contiennent le spermicide Nonoxynol-9 (N-9). Il a été prouvé que N-9 tue les spermatozoïdes et ou /diminue leur motilité. N-9 est une précaution importante pour aider à diminuer le risque de grossesse au cas où le condom est mal utilisé durant la relation vaginale et si l’érection est perdue avant le retrait et un peu de sperme s’écoule à l’extérieur du condom. N-9 ne protège pas contre le VIH/SIDA ou d’autres ITS ; c’est un spermicide seulement. De plus les lubrifiants avec spermicide ne doivent pas être utilisés dans le rectum et ne doivent être utilisés dans le vagin qu’une fois par jour seulement. Nonoxynol-9 peut être irritant chez certaines personnes surtout s’il est utilisé plus d’une fois par jour, et l’irritation vaginale augmente le risque d’ITS ou de SIDA.

 

QUESTIONS AU SUJET DES CONDOMS TROJANMC

Est-ce que les condoms TROJANMC peuvent être utilisés avec des huiles à massage, huile à bébé, gelée de pétrole, etc ?

NON. L’huile peut détruire le condom. Pour prévenir les dommages au condom, seuls des lubrifiants à base d’eau ou de silicone doivent être utilisés avec les condoms de latex.

Les condoms TROJANMC sont-ils offerts en grandeurs différentes ?

Les condoms MAGNUMMC sont 15 % plus grands que les condoms standard. Les condoms MAGNUMMC XL lubrifiés sont 30 % plus grands que les condoms standard.

Droit d’auteur 2006, Church & Dwight Co., Inc. Tous droits réservés.