Anatomie de la femme


Exploration sexuelle
L’anatomie féminine

L’appareil génital féminin, comprenant le clitoris, les lèvres, le vagin, le point G et le col de l’utérus, est une source de plaisir sexuel pour la femme et son partenaire.

La connaissance de ces parties de l’anatomie féminine — leurs noms, positions et fonctions — est importante pour la santé et le plaisir sexuels des femmes.

La zone externe de l’appareil génital féminin (ce qui peut être vu à l’œil nu) est parfois appelée à tort le vagin. Toutefois, le terme exact pour cette partie externe de l’anatomie est vulve. Cette dernière est composée du mont de Venus (formé d’un amas de tissu qui forme un triangle entre les cuisses d’une femme et qui est couvert de poils pubiens), des grandes lèvres (lèvres vaginales extérieures), des petites lèvres (lèvres vaginales intérieures), du clitoris et du capuchon clitoridien.

Il importe de noter que les vulves ne sont pas toutes pareilles. Les lèvres, en particulier, se présentent en différentes formes, tailles et couleurs. Également, tout comme nos yeux et nos oreilles, les lèvres ne sont habituellement pas symétriques. Cela est tout à fait normal.

Si une femme examine de près ses parties génitales en écartant les lèvres, elle peut voir l’entrée du vagin. En termes plus scientifiques, le vagin est un tractus fibromusculaire tubulaire qui relie le col de l’utérus (ouverture à la base de l’utérus) aux lèvres situées à l’extérieur du corps. En termes non scientifiques, la plupart d’entre nous le connaissent comme étant le principal organe sexuel féminin. Il est en mesure de se resserrer et de se dilater, ce qui produit cette sensation de « vibration » pendant l’orgasme. Le vagin est la partie du corps dans laquelle la femme peut insérer un tampon et par où passe l’enfant qui vient au monde.

Au repos, le vagin d’une femme mesure généralement de 3 à 4 pouces de long. Lorsqu’une femme est excitée sexuellement, le vagin peut prendre de l’expansion en longueur et en largeur, ce qui rend la pénétration plus confortable et plaisante.

Au cours de l’excitation sexuelle, la circulation sanguine s’amplifie dans la région pelvienne et les organes génitaux. Au fur et à mesure que la circulation sanguine s’accélère, les parois vaginales se lubrifient, augmentant ainsi son taux d’humidité. La lubrification vaginale peut aider à réduire la friction durant la relation sexuelle et, ainsi, diminuer le risque de déchirement de la paroi vaginale et faciliter la pénétration.

Il y a des avantages à en savoir plus sur l’anatomie de l’appareil reproducteur féminin, tant du point de vue de la santé que de celui du plaisir. L’usage des vibrateurs TROJANMC VIBRATIONS peut vous aider à découvrir de nouvelles sources de plaisir et à être plus à l’aise avec votre corps.